Le calendrier éditorial

calendrier editorial

L’actualité avant tout

Tous les articles sont stockés en un seul fichier et l’on n’est jamais pris de cours lorsqu’il s’agit de mettre à jour les différents comptes de réseaux sociaux. Pour autant, il ne faut pas hésiter à modifier le calendrier en fonction des imprévus, car les internautes et moteurs de recherche privilégient les actualités. Ces dernières seront donc toujours prioritaires sur le reste.

Outil de travail à destination des blogueurs ou rédacteurs web, le calendrier éditorial désigne le planning des publications de contenu. Il permet de planifier les sujets de rédaction, se concentrer sur les intérêts des lecteurs, optimiser le temps de travail et favoriser l’atteinte des objectifs.

Le calendrier éditorial, reflet de la stratégie de contenu

Le calendrier éditorial facilite la gestion de la stratégie digitale et des différentes publications. Il se présente comme un outil d’organisation efficace en entreprise : il offre la possibilité de planifier la rédaction web en anticipant la publication de contenus et d’événements sur les réseaux sociaux, mais il permet également d’avoir un aperçu des grandes dates pour simplifier la programmation des articles en rapport avec ces événements. Couplé avec une stratégie de contenu MP6 efficace et orientée SEO, il devient un levier efficace pour étoffer le site, lui donner plus de poids et de légitimité aux yeux des moteurs de recherche et lui permettre de monter plus facilement dans les pages de résultats.

Concevoir un calendrier éditorial

La conception d’un calendrier éditorial se fait le plus souvent sur Excel. Toutefois, un autre tableur ou un outil doté d’une interface plus ergonomique peut être utilisé. L’important est que le résultat final puisse être partagé, modifié et synchronisé sur différents appareils. Entre autres informations contenues dans le calendrier, on peut citer les prochains sujets d’articles, le ou les auteurs, le type de contenu, la cible, la description du contenu ou le titre de l’article, la plateforme de promotion, la date de publication, les catégories, les mots clés, les notes et le statut. D’autres informations peuvent être rajoutées en fonction des besoins, mais ces quelques éléments sont déjà suffisants pour commencer à utiliser l’outil.

Le calendrier éditorial pour planifier les publications

Le brainstorming ne suffit pas toujours à faire naître de bonnes idées puisque l’inspiration vient le plus souvent lorsqu’on s’y attend le moins. Pour ne pas oublier les sujets intéressants au moment de rédiger pour son blog ou ses médias sociaux, il est conseillé de les noter dans le calendrier éditorial. Si l’on n’est pas devant son ordinateur lorsque les idées viennent, il est toujours possible d’utiliser son smartphone ou sa tablette d’où l’intérêt d’un outil pouvant être synchronisé sur différents appareils. Google Drive se présente d’ailleurs comme une solution simple et efficace dans ce genre de situation. Il suffit ensuite de répartir les articles aux dates de publication les plus pertinentes. Sur les réseaux sociaux, l’utilisation du calendrier doit être accompagnée d’une veille régulière. On peut de cette manière savoir quels sont les sujets dignes d’intérêt pour son audience.

Par exemple, une agence de référencement ne sera pas forcément obligée de partager des chiffres sur le taux de not provided ou de sites pénalisés par les algorithmes des moteurs de recherche. Elle pourra également utiliser son calendrier éditorial pour planifier des conseils en vue d’améliorer le référencement, éviter les pénalités Google ou choisir des mots clés. À noter que l’utilisation du calendrier est d’autant plus pertinente si l’on travaille en équipe, car on peut de cette manière s’organiser plus facilement. De plus, les collègues sont le plus souvent en mesure d’apporter leurs propres idées pour enrichir le planning de publication et améliorer la ligne éditoriale des plateformes de promotion.