Les cibles de communication

cibles communication

La stratégie de communication

Dans le cadre d’une stratégie de communication, les cibles de communication regroupent les cibles directes et les cibles indirectes. Il s’agit autant du consommateur que du prescripteur, distributeur ou leader d’opinion.

Les cibles de communication désignent les personnes à qui s’adresse une stratégie de communication. Différentes stratégies sont appliquées pour chaque cible, mais il également est possible qu’une même stratégie vise plusieurs cibles.

Structurer la stratégie

Les cibles de communication ont des habitudes de navigation et de « consommation » de l’information différente sur Internet. Une stratégie presse, télévision, web et radio est rarement transposable d’un support à l’autre sans modification. Internet est également le lieu par excellence où supporters, détracteurs et clients potentiels peuvent échanger de l’information et réagir librement. C’est pourquoi il est essentiel d’analyser le comportement des cibles de communication que l’on cherche à atteindre, ainsi que leurs mots-clés de prédilection et le positionnement marketing souhaité par l’entreprise avant de concevoir puis déployer une stratégie web. Les experts MP6 peuvent vous y aider.

Les 4C

Dans la plupart des cas, ces cibles sont réparties en quatre groupes désignés par les 4C qui ont chacun leur propre mode de communication. La communication marketing s’adresse par exemple aux consommateurs et réseaux de vente. La communication sociale est destinée aux citoyens tandis que la communication financière et la communication interne s’adressent respectivement aux capitaux et salariés.

Des approches complémentaires

La conception des outils d’échange doit dans tous les cas se faire de façon cohérente et complémentaire pour les cibles de communication. Il faut de plus savoir qu’une même cible peut appartenir à différentes catégories. Ainsi, un individu cible peut être à la fois salarié, actionnaire et consommateur. Il aura alors une vision différente de l’entreprise, de la collectivité ainsi que du produit, d’où la nécessité de diversifier la stratégie de communication.

Coeur de cible

La distinction de la cible générale du cœur de cible répond à cette contrainte par la mise en place de différentes actions. L’effort de communication est par exemple concentré sur le cœur de cible qui occupe généralement une place importante dans le développement des activités. Il bénéficie à ce titre d’une surexposition ou d’un traitement de faveur : offres promotionnelles, opérations de marketing direct ou stratégies de relations publiques. Si la cible générale est vaste, l’initiateur de la stratégie de communication doit inévitablement définir un cœur de cible. Ce dernier sera en majeure partie composé des utilisateurs les plus nombreux, consommateurs ayant un fort potentiel et leaders d’opinion.

Quels sont les types de communication ?

Il existe deux types de communication pouvant être utilisés à destination des cibles de communication : la communication sur les produits ou la marque et la communication corporate. La communication sur les produits ou la marque consiste à valoriser l’achat du client et met en avant les performances du produit ou les valeurs véhiculées par la marque. La communication corporate consiste quant à elle à valoriser la société commercialisant le produit. Elle vise à mettre en place une image valorisante et correspondante au projet d’entreprise, définir un champ d’action et émettre des signes forts à destination des actionnaires quant à la détermination et l’ambition de la société. Elle a également pour objectif d’affirmer sa volonté à suivre les lois et réglementations en vigueur.

Enfin, la communication corporate peut être utilisée pour valoriser, rassurer et motiver les collaborateurs de l’entreprise. Les cibles de communication désignent dans ce cas les ressources humaines de cette dernière. D’ailleurs, ce type de communication doit généralement répondre aux besoins de publics – consommateurs, actionnaires, salariés , distributeurs, médias, opinion publique, législateurs, etc. —, dont les intérêts divergent. On distingue ainsi deux niveaux de communication comme on peut en trouver dans la communication sur les produits ou la marque. Il s’agit de la communication d’entreprise qui informe sur les performances de la société et de la communication institutionnelle qui met en avant les valeurs de celle-ci.