HTTP 4xx Erreurs

codes http 4xx erreurs

Codes HTTP 4xx : erreurs

Les codes 4xx font partie des  de statut HTTP standard. Ils sont étudiés par les experts SEO MP6 lors de leur consulting car elles ont un effet négatif sur le référencement du site et sur son indexation par les moteurs de recherche.

Nos consultants en Usage et Analytics sont souvent amenés à étudier ces éléments car ils pèsent sur l’expérience utilisateur et ont un effet négatif sur le taux de conversion et par conséquent sur le ROI. Ces codes signalent une erreur détectée dans la requête adressée au serveur par le client.

Erreur 400

Par exemple, l’erreur 400 fait suite à une mauvaise requête. Cette dernière n’a pas été assimilée par le serveur suite à une syntaxe mal formulée. La demande doit être modifiée avant d’être répétée.

Erreurs 401 à 408

L’erreur 401 – comme l’erreur 407 – apparaît lors d’une tentative d’accès à une ressource non autorisée. Avant de soumettre sa requête, l’utilisateur doit utiliser un nom authentifié ainsi qu’un mot de passe.

L’erreur 402 est réservée aux contenus soumis à paiement ou non utilisés.

L’erreur 403 signale un contenu interdit. Le serveur a pris en compte la demande, mais n’a pas autorisé l’accès à la ressource. Il est dans ce cas inutile de réitérer la requête.

L’erreur 404 apparaît suite à un contenu non trouvé. Aucune ressource ne correspond à l’URL de requête et aucune indication ne détermine le caractère temporaire ou permanent de l’erreur.

L’erreur 405 indique une méthode non autorisée. La méthode mentionnée par la requête n’offre aucun accès à la ressource de l’URL demandée.

L’erreur 406 signale une ressource non acceptable. Le contenu spécifié par la requête ne correspond pas à la requête du client.

L’erreur 408 désigne une requête hors délai. Elle apparaît lorsque le client n’a pas effectué de requête durant le délai d’attente du serveur. La requête peut cependant être répétée sans modifications.

Erreurs 409 à 417

L’erreur 409 apparaît suite à un conflit. L’état de la ressource demandée en est souvent responsable. Les raisons du conflit doivent être indiquées avant soumission de la requête.

L’erreur 410 signale une ressource indisponible sur le serveur ou sur une quelconque adresse alternative. Cette erreur est permanente et l’URL de requête doit généralement être supprimée après accord de l’utilisateur.

L’erreur 411 indique une requête non prise en compte, car ne correspondant pas à une longueur de contenu définie. La requête peut cependant être répétée avec le champ d’en-tête Content-Length valide.

L’erreur 412 désigne une précondition non remplie. Il s’agit d’une précondition évaluée à faux dans l’en-tête de la demande au moment du test effectué par le serveur.

L’erreur 413 apparaît si le corps de requête est trop grand pour que le serveur puisse le traiter. Celui-ci ne traite alors pas la demande ou stoppe la connexion afin d’empêcher le client d’insister.

L’erreur 414 indique une URL trop longue. Le serveur ne traite pas la demande, car l’URL de requête ne peut être interprétée par le serveur.

L’erreur 415 signifie que le format de la ressource demandée par la requête n’est pas pris en charge par le serveur.

L’erreur 416 indique un sous-ensemble de recherche invalide.

L’erreur 417 apparaît lorsque l’attente dans un champ d’en-tête Expect ne peut être satisfaite.